Sud francilien : une coopération CCI Seine-et-Marne-Essonne inédite

Rencontre élus CCIT Seine-et-Marne et Essonne

Nos CCI Seine-et-Marne et CCI Essonne ont réuni leurs bureaux respectifs le mercredi 10 mai 2017 au Campus UTEC d’Emerainville, dans les locaux de la Place des Métiers/Cité des Métiers de Seine-et-Marne, notre centre d’information et d’orientation sur les métiers.

Etablissements publics dotés d’une personnalité morale, nos Chambres de commerce et d’industrie Territoriales (CCIT) Seine-et-Marne et Essonne sont liées, au sein du réseau consulaire francilien, par une même communauté de destin.

Signataires avec la Région Île-de-France, et aux côtés de la CCI Paris Île-de-France, d’une convention de partenariat au service des entreprises, de la formation et de l’emploi, nos deux CCIT entendent ainsi poser les bases d’une stratégie de coopération gagnant-gagnant au service des entreprises et d’un territoire partagé qui représente, à elles deux, près de la moitié de l’Île-de-France.

Mettre en œuvre des synergies au service des entreprises sud franciliennes

Le mix urbain/rural, l’accessibilité, le commerce de proximité, la logistique, l’ancrage des filières agri-industrielles, l’aéronautique ou encore le développement du tourisme constituent autant de problématiques partagées par les entreprises de l’est et du sud-est francilien. C’est ce que tend à démontrer l’étude que nous avions menée conjointement en 2016, pour caractériser le territoire émergent de Grand Paris Sud (regroupant 24 communes, Grand Paris Sud est le 5ème territoire francilien en termes de population).

A partir de ce diagnostic, il s’agit à présent d’accentuer les coopérations entre nos deux Chambres afin de développer une feuille de route avec les acteurs publics et privés du territoire. Une offre d’interaction portant à la fois sur l’appui aux entreprises mais aussi sur leur mise en réseau, deux missions clés dévolues aux CCI.

Pour œuvrer en ce sens, nos élus ont identifié des premières pistes de travail :

  • Développer la coopération interconsulaire : la création d’un groupe de travail commun sur la prospective est envisagée afin d’anticiper les mutations à venir ;
  • Accentuer les efforts sur la formation en expérimentant, en mutualisant, en innovant et en optimisant l’efficacité des dispositifs actuels (Faculté Des Métiers de l’Essonne, CFA UTEC…) ;
  • Echanger les bonnes pratiques sur les thématiques clés pour le développement de l’entreprise : création, financement, international, informations économiques…;
  • Renforcer les mutualisations (réponses aux appels d’offres…) et faire bénéficier l’ensemble des territoires des grandes actions phares menées par nos Chambres, telles que : Techinnov, Place des Métiers/Cité des Métiers de Seine-et-Marne, réseaux PLATO,…

A travers cette démarche inédite que je porte avec Emmanuel Miller, Président de la CCI Essonne, nous entendons décloisonner les actions et les périmètres d’intervention afin de mieux répondre aux besoins et aux enjeux de compétitivité avec pour mots d’ordre proximité, dynamisme et solidarité territoriale. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.