#PlanEntreprises : un bon plan pour la croissance

#PlanEntreprises2

De concert avec le réseau des Chambres de commerce et d’industrie (CCI), notre CCI Seine-et-Marne se réjouit des premières mesures annoncées par le Premier Ministre Edouard Philippe, en présence du Ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire, à l’occasion de la présentation du plan d’actions pour l’investissement et la croissance des entreprises.

En premier lieu, nous nous réjouissons de la baisse progressive du taux d’impôt sur les sociétés à 25 % d’ici 2022, une décision particulièrement attendue par nos chefs d’entreprise.

En effet, interrogés en avril 2017 dans le cadre de la Grande Consultation des Entrepreneurs menée par Opinion Way pour CCI France, cette décision était, pour plus des deux tiers d’entre eux, la mesure prioritaire à mettre en œuvre dans les cent premiers jours du nouveau quinquennat.

Si nous reconnaissons les effets positifs sur l’emploi du CICE (Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi), dont il a contribué à la promotion, nous adhérons à la baisse pérenne des charges patronales qui s’y substituera.

Comme l’explique très justement mon collègue Pierre Goguet, Président de CCI France (porte-parole de nos 125 chambres locales, régionales, et des DOM-COM), « cette mesure desserrant l’étau de la fiscalité montre que le Gouvernement prend en compte les besoins des entreprises. Elle est une des premières briques de la reconquête économique dont le pays a besoin ».

De façon plus globale, nous nous réjouissons de la méthode de construction participative choisie pour élaborer un plan d’actions plus large, à la faveur de la future loi TPE-PME.

Avec Pierre Goguet, nous disons : « pas de croissance sans confiance ». « La voie de la concertation est une marque de respect et elle appelle à la responsabilité de tous et de chacun ». Notre réseau consulaire contribuera ainsi aux groupes de travail qui seront lancés à cette occasion.

Les mesures annoncées par le Gouvernement en faveur de l’investissement et de la croissance des entreprises :

  • Baisse progressive du taux d’impôt sur les sociétés (actuellement à 33,33 %) à 25 % d’ici 2022 ;
  • Transformation du CICE (Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi) en allègement de cotisations patronales à compter de 2019;
  • Instauration d’un prélèvement forfaitaire unique de l’ordre de 30 % sur les revenus du capital et remplacement de l’ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune) par un impôt sur la fortune immobilière ;
  • Lancement d’un plan d’actions en faveur de la croissance des entreprises, sur 6 thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.